Coronavirus mise à jour: Notre service marche normalement.
Numéro de téléphone Besoin d'aide?
Service clients disponible maintenant: lun.-ven. 9:00-18:00
  • Service privé et confidentiel
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / IST / Verrues Genitales

Verrues Genitales

Traitement contre les condylomes

Les verrues génitales, également appelées condylomes ou crêtes de coq, sont l'une des infections sexuellement transmissibles les plus courantes et les plus contagieuses. Manifestations visibles du papillomavirus, elles se présentent sous forme d'excroissances indolores localisées sur la peau et les muqueuses des régions anale et vulvo-vaginale. Les hommes et femmes ayant une activité sexuelle sont concernés par cette affection, particulièrement les personnes âgées de 20 à 30 ans.

Les souches 6 et 11 du VPH (Virus du Papilloma Humain) sont en cause dans 90% des cas de verrues génitales. Soumis à prescription médicale, les médicaments ci-dessous vous seront délivrés en ligne en répondant à un questionnaire medical revu par notre médecin.

Dr. Anju Verma
Dr. Anju Verma Médecin prescripteur

Service de consultation en ligne pour ordonnances médicales

Boite d'Aldara crème 5% 12 sachets imiquimod
Aldara 4.7(14 Avis)
  • Traite efficacement les verrues génitales causées par le papillomavirus
  • Soigne également la kératose actinique du visage et du cuir chevelu
  • Efficacité en 16 semaines
Info & prix
Prix à partir de 134.95€
Boite de 3,5ml de Condyline 0,5% avec solution cutanée de podophyllotoxine
Condyline 4.9(24 Avis)
  • Solution pour le traitement des verrues génitales
  • Bloque la croissance et la prolifération des tissus verruqueux
  • Efficacité en trois jours
Info & prix
Prix à partir de 74.95€
Wartec 4.5(20 Avis)
  • Solution pour le traitement des verrues génitales
  • Efficacité en un mois de traitement
  • Application 2 fois par jour, matin et soir, tous les 3 jours
Info & prix
Prix à partir de 69.95€

Comment naissent les verrues génitales ?

Les verrues génitales sont liées à la contraction du papillomavirus (la plupart du temps asymptomatique) et se transmettent par contact direct : soit entre les parties génitales durant les rapports sexuels, soit lorsque la bouche à un contact avec une zone infectée. Dans ce cas, les condylomes se manifestent dans la gorge ou la bouche.

Les personnes immunodéprimés ou atteintes de maladies génitales inflammatoires, comme des leucorrhées, sont plus susceptibles de présenter des verrues génitales.

Les condylomes n'apparaissent pas directement après avoir été infecté par le papillomavirus, il s'écoule parfois plusieurs mois durant lesquels ils se développent avant d'être visibles à l'œil nu.

Comment les reconnaître ?

Il en existe de plusieurs tailles, formes et couleurs qui varient selon les parties du corps et les personnes. Ils peuvent être isolés ou agglutinés.

Les condylomes acuminés sont les plus classiques et ressemblent à des crêtes de coq rosées. Ils sont très vascularisés et localisés sur le gland, la vulve, l'urètre et le col utérin.

Les condylomes papuleux sont plats, lisses, de couleur blanchâtre ou rosé et souvent situés sur le pénis.

Les condylomes plans sont des plaques visibles à la loupe ou au colposcope, en appliquant de l'acide acétique à 5% qui leur donnera une couleur blanchâtre.

Traitement

Les partenaires de la personne affectée doivent également suivre un traitement et il faut mettre un préservatif jusqu'à la disparition certaine des condylomes.

Tout d'abord il faut identifier les verrues, ce qui est parfois délicat, quand elles s'apparentent à de petits boutons. Dans le doute, il faut toujours consulter votre médecin qui peut vous orienter vers un laboratoire pour des tests.

L'ingrédient réputé efficace pour soigner les verrues génitales de taille normale est la podophyllotoxine, contenue dans certains traitements locaux comme la Condyline.

Les condylomes de taille plus conséquente peuvent faire l'objet d'une cryothérapie, d'un traitement à l'acide trichloracétique ou au laser, d'une électrocoagulation ou d'une chirurgie.

Récidives et prévention

Dans tous les cas, il faut régulièrement surveiller la zone anciennement infectée après le traitement. Car les récidives sont fréquentes et il n'existe pas de garantie que les verrues ne réapparaitront pas.

En guise de prévention des papillomavirus de type 6 et 11, qui provoquent les verrues génitales, et 16 et 18, responsables de la grande majorité des cancers du col de l'utérus ; les femmes et les hommes de 9 à 26 ans peuvent bénéficier de la protection du vaccin Gardasil. Et ce, même s'ils sont déjà sexuellement actifs.

Sélectionnez le
traitement
Remplissez un formulaire médical
Le médecin rédige l'ordonnance
La pharmacie expédie les médicaments