Besoin d'aide? 04 35 08 36 88
Service Patient disponible Lun-Ven de 9h à 18h
  • Confidentialité & sécuritéColis discret & paiement sécurisé
  • Traitements authentiquesIssus des plus grands laboratoires
  • Service tout inclus Aucun frais cachés
  • Livraison 24hPour toute commande avant 16h30

Impuissance et troubles érectiles

Traitements contre la dysfonction érectile

Les problèmes de dysfonction érectiles (DE) se caractérisent par une difficulté voire une incapacité à avoir une érection ferme et/ou continue avant ou après la pénétration. Un homme est considéré impuissant quand ses troubles sexuels sont récurrents et ce, pendant plus de trois mois. Les hommes concernés ne parviennent généralement pas à L'éjaculation mais peuvent avoir un orgasme. Les médicaments de type Viagra, Cialis, ou Levitra vous permettront de maintenir une érection de qualité satisfaisante en maintenant une quantité suffisante de sang dans la verge.

Les médicaments ci-dessous ne sont pas des aphrodisiaques, il faudra donc une stimulation sexuelle déclenchant le désir pour que leurs effets se manifestent. Soumis à prescription médicale, ils vous seront délivrés en ligne en répondant à un questionnaire medical revu par notre médecin.

Le saviez-vous ?

Nous avons déjà traité plus de

patients

depuis 2004.

Voici ce qu'ils pensent de nous...

Êtes-vous l'un d'entre eux?

Identifiez vous pour recommander

Découvrez nos traitement(s)

Cialis

4.5 / 5 (246 Avis)
  • Renforce efficacement le mécanisme érectile
  • Offre une durée d'action de 36h, supérieure à tous ses concurrents
  • Efficace dès 30 minutes
Info & prix
  • Prescription médicale en ligne incluse
  • Livraison gratuite le jour ouvré suivant

Cialis 1 fois / jour

4.5 / 5 (57 Avis)
  • Seul traitement de fond contre l'impuissance
  • Efficacité continue et longue durée
  • Dosage faible qui minimise les effets secondaire
Info & prix
  • Prescription médicale en ligne incluse
  • Livraison gratuite le jour ouvré suivant

Viagra

4.5 / 5 (291 Avis)
  • Traitement mondial n°1 pour le renforcement érectile
  • Efficace dès 30 à 60 minutes
  • Actif jusqu'à 4 heures
Info & prix
  • Prescription médicale en ligne incluse
  • Livraison gratuite le jour ouvré suivant

Levitra

4.6 / 5 (125 Avis)
  • Traitement de la fonction érectile le plus approprié passé l'âge de 50 ans
  • Efficacité en 15 à 30 minutes et pendant 5 heures
  • Bonne tolérance en cas de diabète, hypertension ou fort cholestérol
Info & prix
  • Prescription médicale en ligne incluse
  • Livraison gratuite le jour ouvré suivant

Levitra Orodispersible

4.5 / 5 (15 Avis)
  • Traitement de l'impuissance le plus approprié passé l'âge de 50 ans
  • Praticité et discrétion de sa forme orodispersible
  • Court delai d'action (15 min) et faibles effets secondaires
Info & prix
  • Prescription médicale en ligne incluse
  • Livraison gratuite le jour ouvré suivant

Spedra

4 / 5 (25 Avis)
  • Traitement de l'impuissance le plus rapide du marché : dès 15 minutes
  • Augmente le nombre, la fermeté et la durée des érections
  • Efficace pendant 6 à 17 heures
Info & prix
  • Prescription médicale en ligne incluse
  • Livraison gratuite le jour ouvré suivant

Pack Impuissance

4.5 / 5 (38 Avis)
  • Pack réunissant les 3 plus célèbres traitements de l'impuissance
  • Idéal pour tester l'agent actif le plus adapté à son métabolisme
Info & prix
  • Prescription médicale en ligne incluse
  • Livraison gratuite le jour ouvré suivant

Le déroulement normal de l'érection

L'appareil génital

Le pénis est formé de trois corps érectiles : le corps spongieux qui, grâce à l'urètre, conduit l'urine et le sperme vers l'extérieur, et les corps caverneux qui reçoivent le sang lors de l'érection.Les deux corps caverneux sont dorsolatéraux et se situent sur le dos de la verge alors que le corps spongieux au-dessous des corps caverneux, sur le dos de la verge. Constituée de plusieurs enveloppes, la verge se termine par le gland et est recouvert du prépuce.

Les phases de l'érection

L'érection peut se résumer à un apport de sang important dans les corps caverneux suite à une stimulation visuelle ou physique. L'érection comprend 5 phases distinctes :

1/ L'excitation : suivant une excitation physique (contact, caresses), ou mentale (pensées sexuelles, fantasmes), des signaux sont envoyés au cerveau puis à la moelle épinière transmettant l'ordre aux nerfs pénien de déclencher l'érection.

2/ La tumescence : les corps caverneux se gorgent de sang ce qui permet au volume du pénis d'augmenter.

3/ La rigidification: la pression augmentant dans les corps caverneux, les veines sont compressées et l'évacuation du sang se réduit alors que l'apport de sang augmente. Ce qui permet à la verge de se rigidifier.

4/ L'éjaculation : l'éjaculation signifie que le pallier maximum d'excitation a été atteint. Le sperme est envoyé vers la prostate et les muscles péniens se contractent alors rapidement. c'est alors que le sperme est évacué.

5/ L'orgasme : bien que l'orgasme ne soit pas dépendant de l'érection, sa survenance est concomitante à l'éjaculation. L'orgasme peut se définir comme étant le point culminant de l'excitation et se manifeste par un plaisir physique intense.

Les mécanismes en action

Lors d'une érection, le cerveau envoie un signal aux nerfs érecteurs situés via la moelle épinière. Les nerfs excitateurs, eux, déclencheront une augmentation de la concentration de guanosine monophosphate cyclique (GMC), permettant aux muscles lisses de se relâcher et au flux sanguin d'augmenter. Les corps spongieux se gorgent ensuite de sang par un phénomène de vasodilatation, c'est alors que la tumescence de la verge devient plus importante.

Pour augmenter la pression et afin que le pénis entre en érection, il faut que le débit du retour veineux soit diminué par la compression des veines drainant le sang hors du pénis. Le retour veineux sera bloqué jusqu'à l'éjaculation, puis le phénomène s'inversera. La concentration en GMPs est réduite et dégradée par l'enzyne PDE5 (phosphodiestérase5) et les muscles lisses se contractent de nouveau. Le pénis retourne ensuite à son état flaccide.


L'impuissance masculine primaire et secondaire

Il existe deux types de troubles de l'érection, l'impuissance primaire et l'impuissance secondaire. L'impuissance sexuelle secondaire touche environ 95% des hommes ayant des problèmes d'érection.

Impuissance masculine primaire

L'impuissance sexuelle primaire se caractérise par une absence totale d'érection et ce, dès les premiers rapports sexuels. L'impuissance dite primaire peut aussi se caractériser par des érections insuffisamment rigides pour induire la pénétration.

Impuissance masculine secondaire

L'impuissance masculine secondaire est progressive et peut être temporaire. Dans la plupart des cas la tumescence de la verge en érection est moindre et elle se caractérise par des érections moins rigides et qui durent moins longtemps. Parfois, la capacité érectile disparaît totalement.

Bien que l'impuissance masculine ne soit pas liée qu'à l'âge, après 40 ans, 1 homme sur 3 souffrira de troubles érectiles. L'impuissance, qu'elle soit passagère ou chronique, est donc un trouble commun.

Les causes des troubles de l'érection

Les problèmes d'érection, aussi appelés impuissance masculine, dysfonction érectiles (DE) ou dysérection, touchent 1 homme sur 5 en moyenne soit plus de 30 millions d'hommes en Europe et ses causes sont multiples. En effet, si l'érection résulte de l'interaction harmonieuse de facteurs physiques (stimulation) et psychologiques (vision, fantasmes…), l'impuissance masculine peut à son tour avoir des causes soit psychogènes soit organiques.

Les causes psychologiques

Les hommes éprouvent bien souvent des dysfonctions érectiles en raison de facteurs émotionnels. Cette impuissance, que l'on qualifie de psychogène, se manifeste généralement dans des contextes émotionnels particuliers, et n'entrave généralement pas les érections matinales et nocturnes qui restent le plus souvent présentes. Les causes psychologiques peuvent être très variées, et dépendent du vécu de chaucun.
Parmi les plus courantes on pourra néamoins citer le sentiment de peur, de stress, le manque de confiance en soi en particulier dans le cas d'une nouvelle partenaire que l'on craindrait de décevoir. Toutes ces peurs sécrètent de l'adrénaline, substance inhibitrice de l'érection... On peut également mentionner le manque d'expérience, l'absence prolongéede de relation sexuelles, la culpabilité, les mauvaises expériences passées ou encore l'addiction à la pornographie.

Les causes physiques

Certaines conditions de santé peuvent engendrer des dysfonctions érectiles, et notamment :

- le diabète: il se caractérise par un taux élevé de sucre dans le sang. Hors cette hyperglycémie a pour conséquences un excès de cholestérol qui tapisse les parois des vaisseaux, de l'hypertension artérielle qui les rétrécit, et de l'artériosclérose qui les durcit. Les vaisseaux abimés ne peuvent donc pas irriguer la verge et le mécanisme érectile est bloqué. Les médicaments pris pour l'hypercholestérolémie et l'hypertension aggravent cette tendance.

- les maladies cardiovasculaires : elles abiment l'appareil vasculaire, particulièrement en cas d'AVC ou d'infarctus.

- les maladies du sang : lorsque la fluidité du sang est mauvaise, en cas de leucémie par exemple, il est moins capable de circuler dans le pénis pour lui permettre de s'ériger.

- certains styles de vie : le tabac, l'abus d'alcool et d'aliments trop riches en sucre, gras et sel peuvent également bloquer les artères.
Enfin, les accidents, chirurgies prostate ou maladie de la Peyronie peuvent abimer le pénis ou changer sa forme et provoquer des dysfonctions érectiles


Les conséquences de l'impuissance masculine

L'impuissance masculine peut avoir des conséquences psychologiques très fortes sur la personne qui en est victime, ainsi que sur son/sa partenaire. Souvent, la confiance en soi est altérée, l'harmonie du couple en pâtit, les sentiments amoureux sont perturbés. Les troubles de l'érection sont aussi parfois associés à une baisse de libido aussi bien en tant que cause qu'en tant que conséquence de l'impuissance.

Impuissance masculine et fertilité

Les personnes souffrant de troubles de l'érection n'en sont pas moins fertiles ou stériles, cependant avoir des problèmes d'érection peut parfois jouer sur la confiance en soi et sur l'envie d'avoir des relations sexuelles. Il peut-être alors plus difficile d'éveiller le désir de progéniture.

Désir et impuissance

On note cependant que le désir et l'excitation ne sont pas toujours liés. Souvent, le désir est là mais sa manifestation physique (érection, lubrification) a disparu, auquel cas des médicaments sur ordonnance sont disponibles, comme le Cialis pour les hommes souffrant d'impuissance.
Dans d'autres cas, la peur d'échouer sexuellement (suite à du stress, de l'anxiété ou une panne sexuelle) peut donner naissance à des troubles de l'érection pouvant entraîner une baisse de libido et donc une certaine frigidité.

Sortir du cercle vicieux

Dans un premier temps, il faut désamorcer la frustration qui naît au sein d'un couple lorsque l'un des partenaires n'a plus de désir. Le dialogue joue ainsi un rôle primordial dans la gestion de la baisse de libido et peut bien souvent aider à éviter la crise conjugale. Les troubles sexuels ne doivent pas être vécus comme une tension au sein du couple mais au contraire comme une occasion de surmonter un problème à deux. La perte de libido n'est pas forcément significative d'une perte de sentiments.Des professionnels peuvent parfois aussi vous aider dans cette démarche. Parler à un sexologue pourrait vous aider à reprendre confiance.

L'aide des médicaments : certains médicaments comme le Viagra, Cialis ou Levitra peuvent vous aider à reprendre confiance. Ces traitements vous permettent d'arriver à un niveau d'érection satisfaisante et ainsi de vivre une vie sexuelle épanouie.


Diabète et troubles érectiles

Le diabète, première cause organique d'impuissance

Selon certaines études, 50% des hommes diabétiques depuis plus de 20 ans sont impuissants. Une étude datant de 2001 montre aussi que parmi les personnes entre 20 et 60 ans souffrant de diabète, un tiers d'entre eux souffre de troubles érectiles. Ce ratio passe à 1 sur 2, pour les plus de 50 ans. Le diabète représente ainsi la première cause organique des troubles de l'érection et vient aggraver les principales causes de l'impuissance que sont l'âge et la qualité de la relation avec la partenaire. A noter qu'il n'est pas rare que ce soit lorsque que l'homme vient en consultation parler de ces troubles érectiles qu'on lui détecte un diabète de type 2. Les troubles érectiles sonten effet un des grands indicateurs du diabète.


Les mécanismes du diabète mis en jeu dans dans l'impuissance masculine

- l'augmentation du taux de sucre dans le sang : Cela altère le fonctionnement des parois vasculaires, la circulation sanguine et provoque des coagulations du sang dans les gros vaisseaux affectant ainsi l'irrigation du corps caverneux empêchant ainsi d'obtenir une érection ferme.

- l'atteinte des artères irriguant la verge : le taux de glucose dans le sang va provoquer des damages lors du passage su sang dans les artères abimant ainsi leur capacité à faire passer le sang à travers le corps. De ce fait, l'irrigation du corps caverneux est aussi affectée à cause des artères endommagées.

- l'altération des nerfs et l'artériosclérose sont aussi à l'origine des troubles érectiles : l'érection chez les hommes est fortement liée à l'approvisionnement du sang dans cette zone. L'athérosclérose, présence de plaques d'athérome dans les vaisseaux, diminue le flux sanguin qui provoque une faible érection.

- les effets secondaires des médicaments liés au traitement du diabète : la diminution de l'hormone testostérone chez l'homme a pour conséquence une baisse de la libido et de l'activité sexuelle. Ce qui entraîne inéluctablement des troubles érectiles.


POUR CES PATIENTSUN TRAITEMENT SPECIFIQUE : LEVITRA.

Les personnes diabétiques souffrant de troubles érectiles bénéficient de traitements adaptés disponibles sur prescription médicale. Ces médicaments utilisent le Levitra vardenafil, un agent actif particulièrement adapté pour ce type de patients.

Les autres troubles sexuels

Il existe une variété de troubles sexuels, certains plus répandu que d'autres. Par exemple, l'anorgasmie, c'est à dire l'anéjaculation sans orgasme, est une absence répétée voire continue d'absence d'orgasme suite à une phase d'excitation. L'anorgasmie touche moins de 10% de la population masculine.

L'éjaculation précoce, en revanche, touche 20 à 35% des hommes. L'éjaculation est dite précoce quand elle a lieu pendant les préliminaires ou quelques secondes ou minutes suivant la pénétration. La baisse de libido ou encore affaiblissement du désir sexuel est aussi un problème commun. Souvent, les causes psychologiques sont multifactorielles : homme en couple depuis longtemps, fatigue, soucis conjugaux, dépression.

Vous sélectionnez un traitement
Vous remplissez notre questionnaire
Notre docteur délivre sa prescription
Vous recevez votre traitement en 24 heures