Besoin d'aide? 04 35 08 36 88
Service Patient disponible Lun-Ven de 9h à 18h
  • Confidentialité & sécuritéColis discret & paiement sécurisé
  • Traitements authentiquesIssus des plus grands laboratoires
  • Service tout inclus Aucun frais cachés
  • Livraison 24hPour toute commande avant 16h30

Les symptômes du paludisme

Le paludisme (également appelé malaria) est une maladie infectieuse causée par un parasite de type Plasmodium, suite à une piqûre de moustique de genre anophèle. On trouve principalement cette endémie dans les zones de l'Afrique sub-saharienne, de l'Amérique latine et de l'Asie du Sud-Est.

Chaque année, les spécialistes médicaux estiment qu'environ 225 millions de personnes sont contaminées par cette maladie et entre 800 000 et 1 million de sujets décéderaient des suites de cette infection.

symptomes du paludisme

Des populations sensibles


Les individus les plus dangereusement exposés à la malaria sont les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes. Ainsi, avant d'effectuer un séjour à l'étranger, les voyageurs doivent s'assurer des conditions sanitaires du pays dans lesquels ils se rendent. Si les régions de destination représentent des zones à risques, il est recommandé dans ce cas-là de suivre un traitement adapté.

En effet, les effets du paludisme peuvent être véritablement douloureux pour les patients qui en souffrent. Les symptômes peuvent être les suivants : perte d'appétit, fatigue généralisée, vertiges, maux de tête, troubles digestifs, diarrhées, nausées, vomissements, douleurs musculaires. Le plus souvent, la personne fait état de fièvre, de tremblements ou bien encore de convulsions. Les reins peuvent être également touchés.

Une fièvre violente


Généralement, le patient subit une répétition cyclique d'une sensation de froid soudaine. Cette impression est suivie par des frissons avec fièvre et par des sueurs. Cet état peut durer de quatre à six heures et se produit tous les deux jours.

Le Plasmodium falciparum peut entraîner l'individu dans un coma mortel s'il n'est pas traité à temps. Le paludisme peut causer une mort foudroyante (en quelques jours, parfois même en quelques heures).

Chez certains enfants, la malaria peut provoquer une anémie au cours de la période de développement cérébral, qui a comme conséquence des dommages neurologiques sévères, causant des retards cognitifs irrémédiables.

C'est pourquoi il s'avère nécessaire d'être attentif quand le voyageur se plaint des symptômes évoqués précédemment. Si malgré le traitement préventif la personne constate la présence de ces signes annonciateurs, une consultation d'urgence est vivement conseillée afin de réagir le plus rapidement possible.

Le meilleur moyen de lutter contre le paludisme reste donc les traitements préventifs. Les trois principaux sont la doxycycline, la méfloquine et l'association atovaquone-proguanil. Selon le type de médicament, le début du traitement doit commencer entre 1 jour et 2 semaines avant le départ et de 1 à 4 semaines après le retour de voyage. Avant tout, il est bien évidemment indispensable de consulter l'avis d'un médecin quant à la démarche à suivre.

Vous sélectionnez un traitement
Vous remplissez notre questionnaire
Notre docteur délivre sa prescription
Vous recevez votre traitement en 24 heures