Besoin d'aide? 04 35 08 36 88
Service Patient disponible Lun-Ven de 9h à 18h
  • Confidentialité & sécuritéColis discret & paiement sécurisé
  • Traitements authentiquesIssus des plus grands laboratoires
  • Service tout inclus Aucun frais cachés
  • Livraison 24hPour toute commande avant 16h30

Règles et hormones : les piliers du cycle menstruel

Tous les mois les femmes ont leurs règles. Il s'agit de saignements vaginaux plus ou moins abondants, et d'un symptôme visible du cycle menstruel marquant son début.

Le cycle menstruel apparait à la puberté lorsque la jeune fille est réglée. Il se termine à la ménopause quand les menstruations cessent. Entre temps, il est sans cesse relancé par le système hormonal.

D'une durée de 28 jours environ, il comporte plusieurs manifestations corporelles ponctuelles ou récurrentes servant à préparer l'organisme à la fécondation.

Les hormones avant l'ovulation


Les hormones jouant un rôle important dans le cycle menstruel et la reproduction sont celles produites par les glandes endocrines ovaires et hypophyse.

Tout commence par l'hormone folliculo-stimulante (FSH) sécrétée par l'hypophyse. Les follicules sont des cavités abritant des ovocytes (futurs ovules). La FSH permet à certains follicules de se développer plus que d'autres. L'un d'entre eux se démarquera en grossissant d'avantage. Il sera ensuite rompu contre la paroi d'un ovaire, laissant échapper un ovule.

Avant cela, la FSH déclenche la production d'une autre hormone : l'œstrogène. Son taux commence à augmenter au premier jour des règles. Cela a pour effet d'épaissir la muqueuse utérine, en l'enrichissant de sang et de nutriments, afin qu'elle soit prête pour l'implantation d'un œuf, et qu'elle favorise son bon développement. L'œstrogène modifie aussi la glaire cervicale, facilitant ainsi le déplacement des spermatozoïdes.

Un pic de l'hormone lutéinisante (LH) également sécrétée par l'hypophyse permet finalement de libérer l'ovule de son follicule. C'est l'ovulation, elle dure 24 heures et représente la période la plus propice aux grossesses.

Après l'ovulation


Dès l'ovulation, le follicule devenu corps jaune produit de la progestérone, une hormone qui renforce la muqueuse utérine. Puis, il sécrète aussi de l'œstrogène.

Si l'œuf a été fécondé par un spermatozoïde, il s'implante dans l'utérus sept jours après. L'hormone gonadotrophine chorionique (hCG) permet au follicule vide de maintenir un taux élevé d'œstrogène et de progestérone pour entretenir la muqueuse utérine jusqu'à la formation du placenta : une enveloppe formée dans l'utérus et qui apporte au fœtus les nutriments et l'oxygène de la mère via le cordon ombilical.

Les règles


Au contraire, si la fécondation n'a pas lieu, l'œstrogène et la progestérone diminuent et cessent d'entretenir la muqueuse utérine.

Elle se détache et est éliminée par le corps sous formes de règles. Celles-ci s'étalent sur trois à sept jours et s'accompagnent de symptômes tels que des saignements abondants, maux de ventre et de tête, fatigue, tensions dans les seins, jambes lourdes, acné, irritabilité…

Ces manifestations peuvent être atténuées par la pilule. Les saignements mensuels observés ne correspondent alors plus à des menstruations à proprement parler, mais à un surplus hormonal, rejeté par l'organisme lorsque les taux d'hormones chutent, durant la pause effectuée entre deux plaquettes.


Vous sélectionnez un traitement
Vous remplissez notre questionnaire
Notre docteur délivre sa prescription
Vous recevez votre traitement en 24 heures