Besoin d'aide? 04 35 08 36 88
Service Patient disponible Lun-Ven de 9h à 18h
  • Confidentialité & sécuritéColis discret & paiement sécurisé
  • Traitements authentiquesIssus des plus grands laboratoires
  • Service tout inclus Aucun frais cachés
  • Livraison 24hPour toute commande avant 16h30

Comment retarder ses règles avec ou sans pilule


Les règles sont des saignements mensuels marquant le début du cycle menstruel. Elles sont le signe qu'une grossesse n'est pas entamée.

Ce n'est pas un secret, les règles s'accompagnent de symptômes désagréables et aussi variés que les saignements vaginaux, douleurs au ventre, troubles digestifs, maux de tête, élancements au niveau des jambes et du dos, acné, fatigue, ou encore nervosité.

La femme qui souhaite se libérer de ces contraintes dans certains contextes (vacances, événement spécial, sportif ou professionnel) peut tout à fait retarder ses règles.

Plusieurs méthodes existent à cet effet. Elles diffèrent selon que le femme est ou non sous pilule contraceptive.

Exceptions
A l'inverse, les femmes qui sont sous pilule de type progestative, sous implant ou stérilet hormonal, ou celles qui reçoivent des injections contraceptives ne doivent, elles, pas décaler leurs règles.

Si vous ne prenez aucun contraceptif


Les femmes n'utilisant aucun moyen contraceptif (pilule, implant, stérilet, hormonal) disposent d'un médicament dédié : le Noréthistérone.

Ce médicament contient de la progestérone. C'est cette hormone qui épaissit la muqueuse utérine afin qu'elle puisse accueillir un ovule fécondé.

Si tel n'a pas été le cas, le taux de progestérone chute et entraîne l'élimination d'une partie de la muqueuse utérine : ce sont les règles. En maintenant ce taux, elles n'apparaissent pas.

Il est ainsi possible de décaler ses règles jusqu'à 12 jours au maximum, en suivant la posologie ci-dessous :

  • La prise de Noréthistérone doit démarrer trois jours avant le début de vos règles
  • Vous devez prendre 3 comprimés par jour et ce jusqu'à 12 jours maximum
  • Pas de risque de règles pendant toute la durée de la prise
  • Compter trois jours après l'arrêt du médicament pour le retour des règles

Si vous prenez la pilule


Les femmes qui prennent une pilule de type oestro-progestative monophasique (même dosage pour tous les comprimés) peuvent décaler leurs règles d'un mois en enchainant deux plaquettes sans interruption.

Sous pilule, les règles qui surviennent sont des règles artificielles dites « de privation » : lorsque le taux de progestérone chute pendant la pause de sept jours, le surplus hormonal crée par la pilule est éliminé sous forme de saignements.

Donc, si vous ne cessez pas de prendre la pilule après la première plaquette, les saignements n'interviendront qu'à la fin de la deuxième, lorsque la pause et la privation ont lieu. Cette méthode fonctionne également si l'on utilise un anneau ou patch contraceptif. Il suffit d'en poser un nouveau juste après avoir enlever le précédent.

Pour les pilules en continu, lorsque vous arrivez aux comprimez placebo qui terminent la plaquette (et qui sont généralement d'une autre couleur), vous jetez votre plaquette et vous en commencez directement une nouvelle.

Précautions


Retarder ses règles doit rester exceptionnel. Un recours trop fréquent à ces méthodes risquerait de bousculer l'organisme qui supporte mal un excès d'hormones. Il arrive que ces pratiques provoquent des saignements inattendus durant le cycle. Ils sont appelés « spotting » et sont plus courants avec les pilules bi phasiques et tri phasique (deux ou trois dosages différents de comprimés) et celles faiblement dosées.

Si vous avez plusieurs mois pour organiser le décalage de vos règles, il existe une technique plus douce pour les avancer : entamer la reprise de la deuxième plaquette un ou deux jours avant la fin de la pause. Renouveler l'opération sur plusieurs cycles selon le nombre de jours que vous souhaitez gagner.

Infographie

infographie retarder ses règles

Vous sélectionnez un traitement
Vous remplissez notre questionnaire
Notre docteur délivre sa prescription
Vous recevez votre traitement en 24 heures