Besoin d'aide? 04 35 08 36 88
Service Patient disponible Lun-Ven de 9h à 18h
  • Confidentialité & sécuritéColis discret & paiement sécurisé
  • Traitements authentiquesIssus des plus grands laboratoires
  • Service tout inclus Aucun frais cachés
  • Livraison 24hPour toute commande avant 16h30

Les causes et symptômes de l'impuissance

L'impuissance, appelée plus précisément la dysfonction érectile (DE) est diagnostiquée lorsqu'un homme est sujet à des problèmes d'érection et que ceux-là persistent. Par problèmes d'érection il faut comprendre une difficulté ou simplement une impossibilité à obtenir ou maintenir une érection rigide, empêchant de facto le rapport sexuel. Ce problème touche plus de 30% des hommes et se manifeste en général autour de la quarantaine.

En bref :

  1. L'impuissance touche plus de 3 hommes sur 10 à la quarantaine
  2. Elle est généralement de cause physique et n'est pas liée à une baisse de libido
  3. Elle peut également être de cause psychologique ou médicamenteuse
  4. Il est essentiel de consulter un médecin pour dépister une éventuelle maladie sous-jacente
  5. Elle peut être un signe de trouble cardio-vasculaire

L'impuissance rime-t-elle avec libido en berne ?

La dysfonction érectile ou impuissance sexuelle désigne spécifiquement les troubles de l'érection. Il existe d'autres troubles de la sexualité masculine comme l'absence de désir sexuel ou l'éjaculation précoce mais ceux-la ne sont pas forcément liés à au phénomène de dysfonction érectile. Autrement dit, l'impuissance ne signifie pas l'absence de désir ! Les hommes dits "impuissants" ont pour la plupart une libido saine. Cependant, lorsque ceux-ci sont sexuellement stimulés, leur corps ne parvient pas à apporter la réponse physiologique à cette stimulation sous la forme d'une érection ferme de durée suffisante.

Impuissance ou dysfonction érectile

Quels sont les symptômes de l'impuissance ?

La dysfonction érectile se caractérise par l'impossibilité d'obtenir une érection suffisante pour permettre l'acte sexuel. C'est donc l'absence d'érection valable, c'est-à-dire lorsque l'homme ne peut obtenir une rigidité pénienne suffisante permettant l'accomplissement de l'acte sexuel au moyen de la pénétration.

Les causes organiques

Comme nous l'avons vu, l'impuissance est la plupart du temps de cause physique et n'est pas forcément liée à une perte de libido. On parle d'impuissance ou dysfonction érectile lorsque la cause est d'origine physiologique c'est-à-dire liée à un trouble de santé sous-jacent. Environ 75% des hommes souffrant de troubles de l'érection sont sujets à la dysfonction érectile et il est important d'en rechercher la cause physique.

Les maladies chroniques

Le lien entre l'impuissance sexuelle et une maladie chronique sous-jacente est le premier à rechercher. Le diabète, par exemple, en est l'une des principales causes puisque environ la moitié des personnes diabétiques souffrent de dysfonction érectile. Chez ces patients, un contrôle assidu du taux de sucre dans le sang aide à minimiser ce risque. L'impuissance sexuelle peut également être causée par d'autres affections chroniques telles que les maladies cardio-vasculaires, l'athérosclérose (durcissement des artères), les affections reinales et la sclérose en plaques. Ces différentes maladies peuvent causer une dysfonction érectile en interférant soit avec l'afflux sanguin nécessaire à l'obtention d'une érection ferme, soit avec les signaux nerveux à travers l'organisme.

Une mauvaise hygiène de vie

Certaines habitudes telles que la cigarette ou l'abus d'alcool ou encore de mauvaises habitudes alimentaires peuvent causer l'impuissance chez l'homme. La cigarette, les drogues ou l'abus d'alcool peuvent endommager les vaisseaux sanguins et affecter l'afflux de sang vers le pénis. Chez les fumeurs, le risque d'être impuissants est multiplié par deux comparé aux non-fumeurs. Enfin, le surpoids et le manque d'activité physique peuvent également contribuer à l'apparition d'une dysfonction érectile. Les hommes pratiquant une activité physique régulière ont moins de risques de rencontrer ce trouble au cours de leur vie.

La chirurgie

Les interventions chirurgicales ou les traitements par radiation (rayons) tels que ceux pratiqués pour le cancer de la prostate, le cancer de la vessie ou l'hypertrophie de la prostate peuvent endommager les vaisseaux sanguins à proximité du pénis. Dans de plus rares cas, un nerf peut être atteint, engendrant une dysfonction érectile permanente nécessitant par la suite un traitement pour obtenir une érection. Parfois, un acte chirurgical peut engendrer une impuissance temporaire qui se résorbe toute seule dans les 6 à 18 mois suivant l'opération.

Les médicaments

Un certain nombre de médicaments peuvent causer une dysfonction érectile. Les médicaments pour la tension artérielle en sont un exemple, ainsi que les antidépresseurs et les tranquillisants. Si vous pensez être impuissant à cause d'un traitement sur prescription, parlez-en à votre médecin afin d'étudier les solutions envisageables.

Le cyclisme en compétition

Les personnes pratiquant le cyclisme à un certain niveau tout comme certains athlètes peuvent avoir plus de chances d'être sujets à l'impuissance masculine. En cause ? La forme des selles de vélo, faisant pression sur un nerf impliqué dans le mécanisme de l'érection et pouvant à terme endommager ce dernier.

Les causes psychologiques

Bien que les causes les plus communes soient physiques, en particulier à passé la quarantaine, l'impuissance serait dans 10% à 20% des cas de cause psychologique. Selon les experts, le stress, la dépression, la faible estime de soi et la peur du manque de performance peuvent interférer avec la capacité à avoir une érection. Ceci peut également s'ajouter à un trouble d'origine physique.

De l'importance du diagnostic médical

Cette étape de la consultation médicale que beaucoup d'hommes redoutent est pourtant essentielle car la dysfonction érectile peut être un symptôme annonciateur d'un trouble plus grave tel qu'une maladie cardiaque. Il est donc essentiel de consulter un médecin.

Comment se déroule une consultation pour l'impuissance ?

Pour diagnostiquer l'impuissance, le praticien vous posera des questions à propos des symptômes que vous rencontrez et de vos antécédents médicaux. Concernant les symptômes, soyez factuel. Il n'est pas nécessaire de décrire vos ébats mais plutôt de décrire les symptômes que vous rencontrez et la période sur laquelle ceux-ci se manifestent. Le docteur devra le plus souvent en passer par un examen physique qu'il a l'habitude de pratiquer sur nombre de patients. Cet examen a pour but de détecter un problème de circulation sanguine, un trouble lié au nerf commandant l'érection ou encore diverses anomalies au niveau des parties génitales pouvant causer des troubles de l'érection.

Est-ce le signe d'une maladie cardiaque ?

L'impuissance masculine constitue parfois un signal annonciateur d'une pathologie sous-jacente et potentiellement plus grave. Les recherches ont montré que la dysfonction érectile chez l'homme est dans certains cas un symptôme avant-coureur d'une maladie cardio-vasculaire et qu'un dépistage lors d'une consultation pour des troubles érectiles pouvait à terme prévenir une crise cardiaque ou un AVC. Il est donc essentiel de consulter ne serait-ce que pour avoir un diagnostic complet qui pourra vous rassurer, avant d'envisager un traitement ciblé contre ce trouble.

Les traitements disponibles

Vous sélectionnez un traitement
Vous remplissez notre questionnaire
Notre docteur délivre sa prescription
Vous recevez votre traitement en 24 heures