Besoin d'aide? 04 35 08 36 88
Service Patient disponible Lun-Ven de 9h à 18h
  • Confidentialité & sécuritéColis discret & paiement sécurisé
  • Traitements authentiquesIssus des plus grands laboratoires
  • Service tout inclus Aucun frais cachés
  • Livraison 24hPour toute commande avant 16h30

La pilosité chez les femmes

La pilosité chez les femmes

La pilosité désigne l'état de ce qui est recouvert de poils. Production filiforme de l'épiderme, le poil peut recouvrir de manière partielle ou intégrale la peau du corps humain. On appelle la pilosité qui se trouve au somment de la tête les cheveux, tandis que la barbe est celle qui se place au niveau du menton et du cou.

Une présence naturelle


De nombreuses études ont été menées pour tenter de définir le rôle exact du poil dans le développement humain. A l'origine, sa fonction première était celle d'isolant thermique et c'est encore le cas chez la plupart des mammifères.

Chez l'homme, cependant, de par son évolution, le poil a perdu progressivement cette fonction protectrice. Il y a d'ailleurs fort à parier que cette logique évolutive se poursuive dans le temps et que la pilosité disparaisse complètement d'ici des milliers d'années. Seule la chevelure et la barbe semblent conserver cette particularité thermique.

Concernant les poils des oreilles et du nez par exemple, il semblerait en revanche qu'ils aient un rôle de filtre pour éviter que les poussières et autres parasites ne rentrent dans ces orifices.

Les différences de pilosité entre l'homme et la femme sont significatives. Tandis que chez le sujet masculin, le poil peut être fortement présent sur le torse, le ventre, et le menton, il sera absent de toutes ces parties chez la femme. Il se trouvera de même en plus petite quantité sur les avant-bras et les jambes.

A noter que la barbe est ce qu'on appelle chez l'homme un caractère sexuel secondaire (c'est-à-dire des traits qui distinguent deux individus d'une même espèce), qui commence à apparaître pendant l'adolescence. A l'inverse, les femmes connaissent elles une croissance plus rapide des cheveux.

La spécificité de la femme


La pilosité féminine est donc marquée par ces deux facteurs, évolutifs et sexuels. Il résulte de ces éléments une présence moins importante sur le corps, voire complètement absente sur certaines parties.

Outre ces raisons, des justifications plus culturelles peuvent expliquer les peaux imberbes chez la femme comme l'épilation. Au fil des siècles, c'est devenu un critère de beauté et d'élégance dans l'imaginaire humain.

C'est pourquoi l'hyperpilosité peut représenter un véritable cauchemar pour les femmes qui en souffrent. L'hypertrichose (pilosité envahissante sur une partie du corps) et l'hirsutisme (apparition d'une pilosité masculine sur le visage notamment) sont rares chez les individus mais leurs effets sont esthétiquement et socialement déstabilisants.

En effet, ces phénomènes forcent les personnes concernées à ne pas sortir de chez elles, à éviter tout contact direct avec les autres et peut entraîner chez certaines d'entre-elles des états dépressifs. Heureusement, des traitements existent pour lutter contre ce type de dérèglement hormonal.

Vous sélectionnez un traitement
Vous remplissez notre questionnaire
Notre docteur délivre sa prescription
Vous recevez votre traitement en 24 heures