Besoin d'aide? 04 35 08 36 88
Service Patient disponible Lun-Ven de 9h à 18h
  • Confidentialité & sécuritéColis discret & paiement sécurisé
  • Traitements authentiquesIssus des plus grands laboratoires
  • Service tout inclus Aucun frais cachés
  • Livraison 24hPour toute commande avant 16h30

La grippe intestinale

On a coutume d'appeler « grippe intestinale » la gastro-entérite. Cette infection inflammatoire du système digestif peut provoquer des nausées, des vomissements, des flatulences, de la diarrhée et des crampes abdominales, ainsi que de la fièvre et des maux de tête.

Elle peut être d'origine bactérienne dans un tiers des cas, due notamment à la présence de colibacilles ou de salmonelles dans l'eau ou dans la nourriture.

grippe intestinale

Rotavirus et Norovirus


Dans la majorité des autres cas, elle est causée par des virus comme le Rotavirus, le Norovirus ou bien encore l'Adenovirus. Généralement, c'est quand la gastro-entérite est causée par un virus qu'on l'appelle grippe intestinale. Quand le facteur déclencheur est une bactérie, on parle alors d'intoxication alimentaire.

C'est le Rotavirus qui est le plus courant chez les enfants puisqu'il est souvent responsable de diarrhée et de déshydratation tandis que le Norovirus représente 85% des cas chez l'adulte. D'après les derniers chiffres, les experts estiment que près de 125 millions de diarrhées sont provoquées dans le monde par ce virus.

Chaque année, 800 000 personnes meurent de gastro-entérite dont 500 000 enfants âgés de moins de cinq ans.

Les périodes d'épidémie (en Amérique du Nord et en Europe) surviennent essentiellement lors des saisons hivernales. Couplées à la grippe et aux bronchiolites, ces épidémies peuvent représenter de graves problèmes de santé publique dans les pays concernés.

Ne pas oublier de s'hydrater


La plupart des patients se rétablissent au bout de quelques jours sans traitement particulier. En cas de gastro-entérite, les médecins recommandent aux individus de se reposer en restant au lit, de jeûner pendant quelques heures afin de laisser du répit au système digestif, de boire régulièrement des petites quantités d'eau afin d'éviter tout risque de déshydratation (les produits laitiers et le jus d'orange sont à éviter).

Une fois les vomissements et diarrhées disparues, le sujet peut progressivement reprendre une alimentation normale.

Comme pour la grippe, il existe des gestes préventifs simples qui permettent d'éviter la contamination. Se laver les mains régulièrement est ainsi recommandé. De même, lors des repas, il est déconseillé de boire dans le verre de quelqu'un d'autre ou de manger dans son assiette.

En définitive, la grippe intestinale n'a que très peu de choses en commun avec la grippe traditionnelle. Ce ne sont pas du tout les mêmes virus et les symptômes sont totalement différents.

Cette appellation vient seulement du fait que ces deux maladies surgissent au cours de la même période (l'hiver) et ont en commun l'intensité des douleurs qu'elles procurent, puisqu'elles peuvent immobiliser au lit les patients durant 2 à 3 jours.

Vous sélectionnez un traitement
Vous remplissez notre questionnaire
Notre docteur délivre sa prescription
Vous recevez votre traitement en 24 heures