Besoin d'aide? 04 35 08 36 88
Service Patient disponible Lun-Ven de 9h à 18h
  • Confidentialité & sécuritéColis discret & paiement sécurisé
  • Traitements authentiquesIssus des plus grands laboratoires
  • Service tout inclus Aucun frais cachés
  • Livraison 24hPour toute commande avant 16h30

La cigarette électronique

Depuis quelques années, la cigarette électronique semble s'affirmer en tant que substitut à la cigarette classique. On constate que de plus en plus de personnes l'utilisent et les publicités vantant ses mérites se multiplient dans les journaux.

C'est pourquoi on peut se demander si tout ceci est juste un effet de mode ou si ce concept a une réelle efficacité pour arrêter de fumer.

Un réel substitut ?

L'e-cigarette est un produit électrique dont le but est de simuler l'acte de fumer du tabac. A cet effet, elle produit de la fumée artificielle (de la vapeur), qui peut être aromatisée et contenir de la nicotine. Elle est censée contenir moins de composants cancérigènes comme le goudron.

Le but de ce substitut est de désintoxiquer le fumeur en lui laissant la sensation de tenir une cigarette. De cette façon, l'individu serait moins stressé dans sa volonté d'arrêter de fumer.

Le principe de cette cigarette électronique est simple. A l'intérieur, une résistance chauffante agit sur un liquide composé soit de propylène glycol, soit de glycérine végétale, qui s'évapore à partir d'une température de 50°c. A ce liquide est ajouté une dose plus ou moins forte de nicotine.

Pour provoquer cette fumée qu'elle peut ensuite inhaler, la personne doit déclencher le chauffage de la résistance.

La cigarette électronique

Des questions en suspens

Certaines études (la plupart du temps financées par les fabricants chinois de cigarettes électroniques) feraient état d'une diminution de l'envie de fumer de la part des individus qui l'utilisent. Pourtant la mise sur le marché de ce produit n'est pas sans soulever quelques problèmes.

D'une part, son prix reste cher (100 euros en moyenne) et c'est bien évidemment une affaire lucrative pour les entreprises qui la commercialisent. D'autre part, sa réelle efficacité est douteuse : ainsi l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM, anciennement Affsaps), l'Office Français de prévention contre le Tabagisme (OFT) et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) précisent bien que ce n'est en aucun cas une méthode médicale de sevrage.

Enfin, la présence de propylène de glycol pose problème. Il serait considéré comme toxique par certaines agences de santé comme l'Affsaps car il provoquerait à haute dose un état d'ébriété. De plus, la présence de nicotine est difficile à évaluer et dans certaines e-cigarettes le taux aurait été dangereusement élevé.

Il convient ainsi d'être prudent dans l'emploi de ce produit, dont les effets bénéfiquaes restent sujets à caution et la présence de substances toxiques n'est pas à écarter. Pour les personnes souhaitant arrêter de fumer, il est recommandé de consulter son médecin traitant sur la méthode à adopter.

Des traitements médicamenteux existent pour mettre fin à cette addiction, disponibles exclusivement sur ordonnance et fabriqué par des laboratoires pharmaceutiques reconnus.

Vous sélectionnez un traitement
Vous remplissez notre questionnaire
Notre docteur délivre sa prescription
Vous recevez votre traitement en 24 heures